Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous supportons des doses de vérité de plus en plus réduites,
presque nanométriques à présent,
et préférons à cela de longues rasades de contre-poison.Des images de bonheur, des sensations pleines et bien connues,des mots doux, des surfaces lissées, des sentiments familiers et des intérieurs intérieurs, bref de la narcose au kilo
et surtout :

pas de guerre,
surtout,
pas de guerre.

Pour ce qui est exprimable, tout ce contexte amniotique- assurantiel se réduit au désir d’une anthropologie positive.Nous avons besoin que l’on nous dise ce que c’est,
“un homme”, ce que “nous” sommes, ce qu’il nous est permis
de vouloir et d’être.

C’est une époque finalement fanatique sur bien des points
et plus particulièrement sur cette affaire de l’homme,
en quoi l’on sublime l’évidence du Bloom.

L’anthropologie positive, telle qu’elle domine, ne l’est pas
seulement en vertu d’une conception irénique,
un peu niaise
et gentiment catho,
de la nature humaine.

elle est d’abord positive en ce qu’elle prête positivement
à l’“Homme” des qualités, des attributs déterminés, des
prédicats substantiels.

. C’est pourquoi même l’anthropologie
pessimiste des anglo-saxons, avec son hypostase des intérêts,
des besoins, du struggle for life, rentre dans le projet
de nous rassurer,
car elle fournit encore quelques convictions praticables
sur l’essence de l’homme.

Mais nous,
nous qui ne voulons nous accommoder d’aucune sorte de
confort,
qui avons certes les nerfs fragiles,
mais aussi le projet
de les rendre toujours plus résistants,
toujours plus inaltérés,
à nous, il faut tout autre chose.

Il nous faut une anthropologie radicalement négative, il nous
faut quelques abstractions suffisamment vides, suffisamment
transparentes pour nous interdire de préjuger de rien,
une physique qui réserve à chaque être et à chaque situation
sa disposition au miracle.
Des concepts brise-glaces pour accéder,
donner lieu
à l’expérience.

فليذهب العالم شظايا
و لكنّ الحقيقة يجب أن تقال

فيخته -Fichte

Partager cet article

Repost 0